Interview sur La RoxetteList

Tia a été interviewée sur La RoxetteList avant le concert d’Hypnotic Wheels au Chato’Do à Blois le 3 juin.

Tia parle de ce « trio improbable » dont elle fait partie, avec le percussioniste Marc Glomeau et le vielliste Gilles Chabenat. Elle revient sur leur premier album, Hypnotic Wheels, leur séjour aux Etats-Unis où ils viennent d’enregistrer leur second album, The Muddy Gurdy Project, avec plusieurs guests: le batteur et guitariste Cedric Burnside, la joueuse de fifre et chanteuse Sharde Thomas, le guitariste et batteur Cameron Kimbrough, le guitariste et chanteur Pat Thomas.

« L’idée, c’était de faire rencontrer deux cultures rurales », explique-t-elle, en donnant quelques détails sur le North Mississippi Hill Country blues. « Humainement parlant, c’était très fort. »

L’on entend aussi des titres dans lesquels joue Tia:

Tia a également partagé sa playlist:

  • Standing In My Doorway Crying de Jessie Mae Hemphill, guitariste du North Mississippi Hill Country, « quelqu’un d’important et de fort pour moi », dit Tia.
  • Mumblin’ Guitar de Bo Diddley, « un des pères du rock’n roll », qui a « su traverser les époques », avec « des couleurs musicales différentes ».
  • I Walk On Guilded Splinters de Dr. John, « c’est singulier, on le reconnaît tout de suite », « il m’a beaucoup inspirée ».
  • Everybody Knows (The River Song) d’O.V. Wright, « un très grand chanteur ».

Ecouter l’émission (à partir de 54:10):

« Tia devrait vraiment
casser la baraque »

Deux ans après avoir brisé les carcans avec son projet “Hypnotic Wheels”, Tia Gouttebel nous adresse une carte postale. Ces quatre titres préfigurent son prochain LP, prévu pour octobre 2017. Toujours associée au multi-instrumentiste Marc Glomeau, mais également entourée d’un véritable band, elle annonce une sorte de synthèse avec ce qui fit le succès de ses Patient Wolves originels.

L’imparable cover du mambo “Sweet Lotus Blossom” confirme l’assurance vocale que Laetitia a désormais acquise, tandis que “Lil’ Bird” arbore un shuffle groove qui titillera tout fan de J.J. Cale. “Cracker Jack” témoigne par ailleurs de l’intérêt croissant de notre blueswoman pour le funk. Bref, si ce que ce teaser dévoile de l’album à venir venait à se confirmer, Tia devrait vraiment casser la baraque à l’automne prochain. Just can’t wait!

Par Patrick Dallongeville, qui donne quatre étoiles à l’EP de Tia, dans Paris Move

 

Jamming with Cedric Burnside

Tia joined Cedric Burnside for a couple of songs at the Tin Roof on Beale Street, Memphis, along with guitarist Gary Burnside et bassist Andrea Staten, on May 12th.

 

En jam avec Cedric Burnside

Tia a rejoint sur scène Cedric Burnside le 12 mai au Tin Roof, sur Beale Street, à Memphis, avec le guitariste Gary Burnside et la bassiste Andrea Staten.

 

In Memphis for the Blues Music Awards

After having spent three weeks in Mississippi with Hypnotic Wheels to record their new album, including several songs with drummer Cedric Burnside, who was nominated for the Grammys in 2016 for his Descendants of Hill Country album, Tia, along with Marc Glomeau and Gilles Chabenat, went to Memphis to attend the prestigious Blues Music Awards ceremony.

A week rich with encounters and reunions…

Marc Glomeau, Tia, Gilles Chabenat, at the entrance of the Blues Music Awards, in Memphis.

 

Tia and Cedric Burnside, who won a Blues Music Award for Best drummer, his seventh!

 

With singer and harmonicist Jason Ricci.

 

With drummer Rodd Bland. A statue of his father, the singer Bobby « Blue » Bland, was dedicated the following day at South Main Street and Dr. Martin Luther King Jr. Boulevard.

A Memphis pour les Blues Music Awards

Après trois semaines passées dans le Mississippi avec Hypnotic Wheels pour enregistrer leur nouvel album, notamment avec le batteur Cedric Burnside, nominé aux Grammys en 2016 pour son album Descendants of Hill Country, Tia, Marc Glomeau et Gilles Chabenat se sont rendus à Memphis pour la prestigieuse cérémonie des Blues Music Awards.

Une semaine riche de rencontres et de retrouvailles.

Marc Glomeau, Tia, Gilles Chabenat, à l’entrée des Blues Music Awards, à Memphis.

 

Tia et Cedric Burnside, qui a remporté le Blues Music Award du meilleur batteur, son septième!

 

Le chanteur et harmoniciste Jason Ricci et Tia.

 

Tia avec le batteur Rodd Bland. Une statue de son père, le chanteur Bobby « Blue » Bland, a été dévoilée le lendemain.

« Une certaine impatience »

Elle nous promet d’ores et déjà un nouvel album pour l’automne prochain mais ne résiste pas à nous offrir un EP pour nous aider à patienter jusque-là, un quatre titres sur lequel cette ancienne lauréate du Prix Cognac Blues Passions nous propose une approche de sa conception très ouverte du blues, une musique qu’elle n’imagine pas sans un minimum de métissage.

Chanteuse au spectre très étendu, guitariste au talent jamais remis en question, Tia Gouttebel s’est toujours efforcée de proposer des enregistrements marqués du sceau de l’originalité et c’est une fois encore entourée par quelques musiciens réputés comme Manu Borghi aux claviers, Laurent Cokelaere à la basse, Francis Arnaud à la batterie et Marc Glomeau aux percussions qu’elle nous propose un voyage du côté des rives du Mississippi où elle a ses habitudes mais aussi plus loin à l’intérieur des terres avec des sons qui se promènent des bayous jusqu’au piedmont.

En quatre titres qui sont à la fois différents et complémentaires, Tia nous offre une œuvre éponyme qui met l’accent sur la complicité des divers instruments réunis dans une seule et même direction, celle des morceaux et de leur rendu d’ensemble. Des guitares qui ne se font pas prier pour s’envoler vers les plus hautes sphères, des harmonies vocales toujours très bien senties et des arrangements pointilleux, plus on se promène au gré des Mississippi Scream, Cracker Jack, Sweet Lotus Blossom et autres Lil’ Bird, plus on entrevoit des images et des sons qui font penser à des endroits comme Leland, Clarksdale, New Orleans, Oxford, Helena ou encore Jackson…

En fermant les yeux, on s’y sent pratiquement, ce qui crée quand même une certaine impatience en attendant une suite que l’on espère aussi réussie!

Par Fred Delforge. Retrouvez la chronique sur Zicazic, le zicazine.  

Tia invitée à Cognac pour présenter Blues Passions 2017

Roland Tchakounté, Tia et Aymeric Maïni. Ces trois artistes couvés par Blues Passions ont eu la charge de donner le ton de la présentation de la 24e édition, hier soir au Castel. Les deux premiers ont reçu le prix Cognac Passions en 2007 et 2012, le troisième était programmé en 2014 et reviendra cet été. Ils ont croisé leurs guitares, le temps de cet avant-goût offert aux fidèles et aux partenaires.

C’est une des pattes de l’événement cognaçais que de soigner les assemblages et de mettre en appétit avec de l’inédit. […] Le festival entend bien séduire avec quelques exclusivités. Il a laissé à quelques «amis» du Blues le soin d’en faire l’article.

Par Philippe Ménard, dans « Cognac: le 24e Blues Passions soigne ses exclusivités » paru dans Sud Ouest, après la conférence de presse organisée par Cognac Blues Passions pour annoncer son programme 2017.

Lire l’article complet dans Sud Ouest

Tia’s new EP released

Tia’s new EP was released on March 14, 2017.

There are four songs:

01 – Mississippi Scream (Tia Gouttebel)
02 – Cracker Jack (Tia Gouttebel, Marc Glomeau)
03 – Sweet Lotus Blossom (Sam Coslow, Arthur Johnston)
04 – Lil’ Bird (Tia Gouttebel)

Listen to the excerpts in the Music section.

Musicians who recorded this album:
– Tia Gouttebel: vocals, guitar
– Marc Glomeau: percussions, clavinet, background vocals
– Manu Borghi: keyboards (except n°4)
– Laurent Cokelaere: bass
– Francis Arnaud: drums

Here is the teaser of Lil’Bird, one of the songs on the EP, which will also be part of the new album, to be released in October.

Le nouvel EP est sorti!

Le nouvel EP de Tia est sorti ce 14 mars 2017.

Il est composé de quatre titres:

01 – Mississippi Scream (Tia Gouttebel)
02 – Cracker Jack (Tia Gouttebel, Marc Glomeau)
03 – Sweet Lotus Blossom (Sam Coslow, Arthur Johnston)
04 – Lil’ Bird (Tia Gouttebel)

Retrouvez des extraits dans Music.

Les musiciens qui ont participé à ce nouvel album:
– Tia Gouttebel: chant, guitare
– Marc Glomeau: percussions, clavinet, choeurs
– Manu Borghi: claviers (sauf n°4)
– Laurent Cokelaere: basse
– Francis Arnaud: batterie

Voici le teaser de Lil’ Bird, une des chansons de l’EP, qui figurera aussi dans le nouvel album, à sortir en octobre.